Oréane - Paysagiste

Comment tailler un melon ?

Publié le 05/06/2017 dans Blog, Conseil de jardinage

Si vous avez décidé de planter des melons dans votre jardin, il faut respecter « le protocole » pour obtenir de beaux et bons fruits ! Zoom sur la star de l’été et ses petits caprices.

La plantation du melon

Si vous les avez semés en pleine terre à partir de février,  vous devriez normalement avoir de beaux plants. S’ils sont en pot à la maison, vous pouvez procéder à leur plantation. Les plants de jardinerie sont généralement déjà « pincés » mais si votre plant  possède 4 belles feuilles, il suffit de pincer (couper avec les doigts) juste au dessus des deux premières afin d’encourager la pousse des nouvelles tiges.

Conseils :

Le melon appréciera : 4owifd54qqsk40kow0kk0k0k0-full-9337950

  • Un endroit chaud et ensoleillé
  • Un sol riche, bien amendé (ajoutez du compost) et profond
  • Un espace suffisant entre chaque plant, entre 80cm et 1m car le melon s’étale !
  • Un bon paillage au pied avec par exemple, de la paille de chanvre

Comment tailler le melon ?

. Surveillez le nombre de feuilles de votre plant : dès qu’il y en a formé entre 3 et 5, il faut « pincer », c’est à dire couper  la tête de la tige principale avec le pouce et l’index. Cela favorisera l’apparition de nouvelles ramifications.

. Dès que les tiges se sont formées, répétez l’opération dès que celles ci présentent 3 feuilles. De nouvelles tiges apparaîtront alors à l’aisselle de ces feuilles.

. Les premières fleurs qui apparaissent sont des fleurs mâles,  suivies plus tard par les fleurs femelles. Ce sont ces dernières qui formeront les melons.

Comment les reconnaître ?

. La fleur femelle possède un petit renflement. Ce petit renflement, c’est le futur melon !

. La troisième taille consiste en la suppression de certains fruits car cela évite d’épuiser le plant et d’obtenir plusieurs melons de petite taille. Pour obtenir de beaux et gros melons, il faut en sacrifier certains ! 6 melons par pied sont une bonne moyenne.

. Dès l’apparition des petits melons (bien développés), coupez au dessus de la feuille située après les fruits.

Arrosage du melon 

Il doit être régulier mais parcimonieux car le melon n’apprécie pas un sol inondé. Il faut en fait garder le sol frais et arroser au pied. Le paillage, quant à lui, fera le plus grand bien en gardant un maximum d’humidité au sol.

N’arrosez pas les feuilles ! Cela favorise les maladies.

Les maladies du melon

L’eau stagnante sur les feuilles provoquent l’apparition de champignons et maladies comme le mildiou ou l’oïdium.

Oïdium : les feuilles se couvrent d’un duvet de moisissure blanche.

Mildiou : les feuilles présentent des tâches brunes.

melon-fm150709-083-l283-h0

 

ASTUCE : pour éviter que le melon touche le sol humide et finisse par pourrir : placez un support sous le melon tel qu’une tuile, une pierre plate, une brique etc.

 

Bon jardinage et bonne récolte ! 

 

 

 

 

 

 

 

Pas intéressantPeu intéressantMoyennement intéressantIntéressantTrès intéressant (12 vote(s), moyenne : 2,92 sur 5)
Loading...

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

  • Google+