Oréane - Paysagiste

Disparition des oiseaux de nos campagnes

Publié le 26/03/2018 dans Biodiversité, Événements

Le sujet est brûlant : nos oiseaux se font plus en plus rares dans les campagnes françaises. Les populations ont enregistré une diminution massive en 17 ans et certaines espèces sont sur le point de s’éteindre définitivement.

Les oiseaux en voie de disparition dans nos campagnes

Parmi eux, on compte l’alouette des champs, le moineau friquet, le pipit farlouse, la linotte mélodieuse ou encore la perdrix grise.
En 17 ans :

  • La linotte mélodieuse a vu sa population diminuer de -27%
  • le pipit farlouse de -68%
  • Quant à la perdrix rouge, 8 individus sur 10 ont disparus et l’espèce se voit menacée d’extinction totale.
  • Etc.

Quels sont les responsables de la mort des oiseaux ?

Ce n’est plus un secret pour personne, les pesticides et l’agriculture intensive sont directement responsables de cette catastrophe écologique. Suite à leur suivi régulier et leurs études, le CNRS et le Muséum d’Histoire Naturelle estiment que le déclin des oiseaux se précipite à une allure vertigineuse. En effet, en 17 ans, un tiers des populations d’oiseaux, toutes espèces confondues, a disparu.

Une grosse période de déclin avait déjà été constatée en 2008 -2009 face à la « flambée du cours du blé et la généralisation des néonicotinoides », (pesticides réputés tueurs d’insectes) et les tristement célèbres glyphosates, herbicide le plus utilisé au monde (Le fameux Roundup de Monsanto). Ces poisons contaminent les écosystèmes, engendrent la disparition des plantes et des insectes, principales ressources alimentaires des oiseaux.

L’agriculture intensive, pour sa part, se présente sous forme de champs monocultures à perte de vue, traités par pesticides malgré le plan Ecophyto mis en place en 2008, dont l’objectif réside dans la diminution de moitié des pesticides d’ici 2020 (sous réserve des actualisations d’informations).

Est-ce irréversible ?

Pas encore. Cependant, il est nécessaire que tous soient conscients de l’importance du phénomène et que les différents acteurs du monde agricole mettent rapidement en place les nouvelles méthodes afin d’inverser la tendance.

Sources

STOC ( Suivi Temporel des Oiseaux Communs)

CNRS (qui procède de façon intensive à des études suivies sur le territoire français sur la faune et la flore)

 

 

 

 

Pas intéressantPeu intéressantMoyennement intéressantIntéressantTrès intéressant (Aucun vote)
Loading...

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

  • Google+