Oréane - Paysagiste

Elagage : faites appel à un professionnel !

Publié le 30/10/2015 dans Blog, Divers, Nos spécialités
Sans_titre

L’élagage, une maîtrise professionnelle

L’élagage est un métier difficile et dangereux qui ne s’improvise pas. En ce sens, le Groupe Technique de Métier Elagage a décidé de lancer une campagne de presse pour sensibiliser les particuliers à cette réalité.

L’élagage, un métier réglementé

Le message de cette campagne est clair : « l’élagage est une activité très particulière et relativement dangereuse qui nécessite  de bien maîtriser de nombreux paramètres et règles de sécurité ». Cette communication s’inscrit dans le plan de lutte mené par l’Unep, contre les pratiques jugées déloyales.  Elle rappelle les règles applicables en matière de sécurité, notamment l’interdiction de travail isolé et l’incompatibilité avec le statut SAP (Service à la personne).

En effet, certaines personnes utilisent illégalement ce statut pour faire effectuer des prestations d’élagage, ce qui revient à du travail dissimulé !

Faites appel à des professionnels !

L’Union Nationale des Entreprises du Paysage conseille alors aux clients de ne recourir qu’à des professionnels rigoureusement formés et maîtrisant à la fois la connaissance des arbres (botanique, biologie, résistance mécanique, parasites, etc.) et les règles sécuritaires de travail en hauteur.

Les entreprises de SAP, les autoentrepreneurs et le travail au noir sont donc évidemment à proscrire. Lorsqu’un particulier fait appel à un prestataire pour des travaux d’élagage, il doit être vigilant sur plusieurs points pour être dans la légalité et être sûr d’obtenir un travail de qualité.

  • Tout d’abord, le statut de l’entrepreneur doit être connu car tous ne sont pas compatibles avec une activité d’élagage. C’est le cas des entreprises de services à la personne (SAP) : les activités d’élagage n’entrent pas dans le cadre des petits travaux de jardinage.
  • Les autoentrepreneurs ne peuvent pas, pour leur part, réaliser d’activités liées au paysage et à l’entretien des parcs et jardins, ce qui exclut l’élagage des services qu’ils peuvent proposer.
  • Enfin, le travail au noir reste à proscrire pour des questions évidentes de sécurité.

 

Pas intéressantPeu intéressantMoyennement intéressantIntéressantTrès intéressant (3 vote(s), moyenne : 3,00 sur 5)
Loading...

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

  • Google+