Oréane - Paysagiste

Les pneumatophores, un phénomène naturel

Publié le 17/05/2016 dans Biodiversité, Étonnante nature

Avez-vous déjà observé, dans des parcs, jardins ou pays humides, d’étranges racines verticales poussant au ras du sol ou émergeant de l’eau, près de certains arbres ? Il s’agit en fait de pneumatophores, phénomène tout à fait naturel. Explications.

Un pneumatophore – du préfixe grec pneumat- (???????-) signifiant respiration et du suffixe grec -phore (?????) qui signifie porter – est une excroissance aérienne des racines de certaines essences.  Il a pour fonction de favoriser les échanges gazeux quand le contexte, (zones humide, eaux anoxiques) empêche les racines de « respirer » et de s’alimenter en oxygène. La solution est alors d’aller chercher ce dernier hors de l’eau ! Il est fort probable que les excroissances permettent également aux arbres de mieux se fixer dans ce genre de sols meubles et boueux.

IvSRL9Xjqk1MM4gN_-unDzKZ9EE

Pneumatophores du cyprès chauve

 

Quels arbres sont concernés ?

Ceux qui vivent (ou sont plantés) en zones humides : marais, marécages, étangs, lacs, mangroves etc.)

Exemples

Cyprès chauve (Taxodium distichum)

Cyprès des étangs (Taxodium ascendens)

Glyptostrobus

Palétuviers (Avicennia germinans)

Types de pneumatophores

Nous connaissons 4 « spécimens » : droit, en arceau, en ruban, ou en échasse.

Ne dépassant pas généralement les 30cm, certains peuvent néanmoins atteindre 3 mètres !

 

Source web, sur une idée des Entreprises du Paysage.

 

 

 

Pas intéressantPeu intéressantMoyennement intéressantIntéressantTrès intéressant (2 vote(s), moyenne : 3,00 sur 5)
Loading...

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

  • Google+