Oréane - Paysagiste

Nourrir les oiseaux en hiver

Publié le 29/12/2015 dans Blog, Divers
Rouge queue noir

Rouge queue noir

Qui n’a jamais donné du pain sec ou des graines aux oiseaux ? Ce geste, pourtant anodin, s’avère indispensable en période de froid. En effet, la nourriture se fait plus rare et les sols plus durs, empêchant les oiseaux de subvenir correctement à leurs besoins. Fragilisés, les oiseaux résistent moins au froid, ce qui peut leur être fatal !

La solution : installer des mangeoires et des abreuvoirs, choisir une nourriture adaptée et profiter du spectacle !

 

Quelle nourriture apporter aux oiseaux en hiver ?

Toutes les espèces ne se nourrissent pas de la même façon. Les oiseaux insectivores se régaleront de boules ou pains de graisse, alors que les mésanges raffolent des graines de tournesol (bio si possible). Les passereaux adorent également l’avoine, le blé, le maïs et même les cacahuètes (non salées !). Ajoutez-y du pain sec ou des croûtons émiettés ou encore des fruits trop mûrs (mais pas moisis) et vous ferez des heureux ! La variété vous permettra en outre d’attirer un nombre plus important d’espèces, ce qui est idéal pour l’observation et la découverte.

Mésange-huppée-03

Mésange huppée

 

 

N’oubliez pas l’eau, qui se fait aussi plus rare en hiver.  Vous pouvez la placer tiède dans un petit abreuvoir, maison ou non, en prenant garde que ce ne soit pas trop profond, car il peut y avoir un risque de baignade mortelle.

En effet, les oiseaux se désaltèrent aussi bien qu’ils se baignent pour nettoyer leur plumage !

 

 

Conseils

  • Placez la mangeoire en hauteur, hors de portée des chats et autres prédateurs
  • Si vous habitez en ville et que vos mangeoires sont placées près des vitres, collez des silhouettes anti-collision pour éviter les accidents mortels.
  • Ne mettez pas trop de nourriture au quotidien :  cela risquerait de pourrir et d’empoisonner les oiseaux.
  • Préservez les graines de l’humidité (pour la même raison)
  • Si vous ne pouvez pas les nourrir tous les jours, installez des distributeurs à graines
  • Ne leur donnez pas les restes de vos repas et surtout pas d’aliments salés ou sucrés, non adaptés aux oiseaux.
  • Si vous commencez à nourrir les oiseaux en hiver, ne stoppez pas le nourrissage brutalement car cela les perturberait fortement et créerait d’un seul coup un manque néfaste à leur santé. Attendez que les beaux jours reviennent et que la nature « reprenne ses droits ».
  • Nettoyez régulièrement les mangeoires, pour ne pas que la nourriture se mêle aux fientes et que les oiseaux se transmettent d’éventuelles maladies telles que la salmonellose. Les oiseaux contractant une maladie peuvent mourir en quelques heures, sachant que la transmission s’avère très rapide…
  • En cas de mortalité suspecte, stoppez immédiatement tout apport de nourriture et désinfectez la mangeoire et ses environs.
  • Pour éviter la « sur-fréquentation » des mangeoires, installez plusieurs postes de nourrissage de type plateaux et silos dans votre jardin.

Apprenez à identifier les oiseaux  : http://www.ornithomedia.com/pratique/identification/identifier-oiseaux-dans-son-jardin-hiver-00432.html

Source : Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO)

Photos 

oiseaux-mesange.fr

Yves Thonnerieux

Google images

 

 

 

 

 

Pas intéressantPeu intéressantMoyennement intéressantIntéressantTrès intéressant (Aucun vote)
Loading...

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

  • Google+