Oréane - Paysagiste

Zoom sur la mandarine

Publié le 30/11/2015 dans Blog, Soin des arbres

La mandarine fait des émules chez les petits comme les grands. Son odeur agréable et apaisante n’a d’égale que sa saveur sucrée, qui fait du petit agrume l’un des fruits stars de l’hiver ! Si vous avez la chance de posséder un mandarinier, voici quelques conseils pour l’entretenir durant la saison froide.

110223_07z06_clementines-fond-blanc_sn635

Il existe plusieurs variétés de mandarines, dont la plupart, précoces, sont de la variété japonaise satsuma qui comprend environ 200 cultivars. Les mandarines de pleine saison sont principalement les méditerranéennes, mais nous trouvons aussi des hybrides tropicaux asiatiques nommés « ponkan ».

Quelle différence entre une mandarine et une clémentine ? 

Ahh, ces indésirable pépins qui nous gâchent le plaisir ! Face à cet inconvénient, la mandarine commune est progressivement remplacée par ses hybrides dépourvus de pépins, notamment la clémentine, qui est en fait un hybride de l’orange douce et de la mandarine. Cette dernière représente à elle seule 80 % du marché des petits agrumes en France !

Comment entretenir son mandarinier en hiver ?

fm120313-477-l750-h534-c

 

Petit arbre de la famille des Rutacées, le mandarinier est originaire d’Asie du Sud-Est et possède  des feuilles  persistantes vert foncé brillant. Pouvant atteindre une hauteur de 5 à 6 mètres, le mandarinier apprécie un  exposition  ensoleillée et un sol riche. Sa floraison s’effectue aux mois de novembre décembre, pour une récolte de  novembre à  février.

 

 

 

L’entretien n’est pas exhaustif et aucune taille n’est vraiment nécessaire. Il suffit cependant de supprimer le bois mort et éclaircir le centre de l’arbre après la fructification.

  • Le mandarinier résiste assez bien aux températures négatives, jusqu’à -8° selon les variétés. Attention cependant, des gelées prolongées pourraient le condamner. Dans ce cas, pensez à utiliser un voile d’hivernage.
  • Si vous le cultivez en pot, le mieux est de le placer dans une serre ou une véranda non chauffée afin de le protéger du gel tout en lui apportant la fraîcheur dont il a besoin durant l’hiver. En climat méditerranéen, vous pouvez laisser votre mandarinier en pot à l’extérieur.

Mandarine verte ou mandarine orange : qui est la plus mûre ? 

6a00d8341d1d7953ef017d3c92f82e970c-800wi

Les deux ! Nombreux sont ceux qui pensent qu’une mandarine ou clémentine verte n’est pas mûre ! Rien de plus faux. Les mandariniers satsumas, précoces et productifs, affichent une belle couleur verte et offrent une récolte dès le mois de septembre, donc deux mois avant les méditerranéennes. Dans les pays asiatiques, ainsi qu’en Californie, Floride, Italie, Espagne, Maroc etc., elles sont donc récoltées vertes MAIS à maturité car les températures nocturnes sont encore régulièrement au delà de 14° C. Les fruits sont alors « déverdis » via une réaction naturelle provoquée par le froid (elles sont placées en réfrigérateur ou subissent un traitement à l’éthylène), ce pour « rassurer » les consommateurs occidentaux !

 

 

 

Pas intéressantPeu intéressantMoyennement intéressantIntéressantTrès intéressant (1 vote(s), moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

  • Google+